Colère et Espoir60

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LE FINANCIER ET LA GAUCHE APOCRYPHE Par Habib ABBA-SIDICK

Soviet_party.pngLes différentes engeances étant à l’origine d’un candidat qu’elles auront préparé avec minutie à accéder au magister suprême, réclament à présent leur dû, que bien évidemment leur obligé se hâte de leur délivrer avec prodigalité, pendant que leurs supposés adversaires s’écharpent sur le sexe des " gauches " incarnant plus que jamais la vacuité.

"La Gauche", notion vague, dépourvue de tout relief idéologique ne peut que se lamenter. Dézinguer par des scrutins destructeurs, elle s’interroge encore sur les raisons de son délitement lequel pourrait bien être définitif. Sa grossière américanisation l’a amené à tutoyer le ridicule.

Dans la décennie 90, prétendre être communiste ou socialiste vous reléguait à être traité comme un paria, car il était de notoriété que depuis que leur excommunication avait été prononcée par l’ouvrage de l’auteur américain Francis Fukuyama intitulé " La Fin de l'histoire et le Dernier Homme " prétendant que l’effacement de l’URSS signifiait la disparition des idéologies et par conséquent de leur substrat philosophique, le socialisme et le communisme, il devenait inconcevable de bâtir une société socialiste puisque les peuples y renonçaient et communiaient dans les principes de la vertueuse démocratie.

Francis Fukuyama est un " agent " de l’International Forum for Democratic Studies (IFDS) issu de la NED (National Endowment for Democracy) une organisation créée en 1983 par la mouvance trotskiste proche de Ronald Reagan à l’origine des actuels Néo-cons. Elle est financée par le ministère des relations extérieures des USA en étroite collaboration avec la CIA et ayant favorisé l’éclosion des révolutions irisées. La NED a subventionné dans l’hexagone la fondation Jean Jaurès (PS) et la fondation Robert Schuman. Il est aussi membre de la Rand Corporation, organisme relevant financièrement du complexe militaro-industriel des USA.

Le Parti Socialiste et le PCF n’ont pas tardé, dans leur approche programmatique similaire à une carte de restauration instantanée, à se départir de l’analyse marxiste, notamment " le représentant de la classe ouvrière " en lui préférant les stratégies de l’immédiateté. Le PS avait renoncé au marxisme de manière à s’ancrer dans la social-démocratie, dominée par le SPD allemand, à l’origine de sa mutation au moment de la formation du programme commun en 1971.

Dès 1983, Le PS est dévoré par sa crispation libérale, dès lors qu’il se libère de cette matrice idéologique dominante que le PCF incarnait encore, dirigée vers une société socialiste en devenir. Ce processus fut amplifié par la désagrégation idéologique du PCF et sont défaut de réflexion après la dislocation de l’URSS, l’amenant a être plus prompt à sauvegarder son patrimoine électoral requérant la mansuétude du PS et l’acceptation de renoncements fatidiques, que d’élaborer un chemin vers une société socialiste.

Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que dans cette inanité idéologique, un alien de synthèse ait été proposée et habilitée par le suffrage universel à exercer ses prérogatives. Désormais, escorté par les attributs constitutionnels que la Vème république octroie à son prétendant sacralisé par l’onction populaire, le dorénavant président s’ingéniera à satisfaire la rapacité de ses princes et à cette " gauche apocryphe " de gémir sur sa défunte puissance.

Plusieurs décennies se sont évaporées depuis que l’URSS a rendu son ultime révérence et que sa fille aînée le PCF a débuté son agonie en étant happée par ce délicieux libéralisme sensé aplanir les antagonismes jamais démentis entre les nantis et les nécessiteux.

Pourtant, la revendication d’avantages supplémentaires a été maintes fois scandée pendant ces rallyes auxquels " la gauche apocryphe" s’en remettait, comme une sorte de témoignage à un passé promettant des lendemains glorieux et lui permettant en définitive de singer le socialisme auquel elle avait renoncé par idéologie dans son exercice du pouvoir. interparagra.gif

Publié le 17 sept. 2017 par Colère et Espoir60

Partage