Colère et Espoir60

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'ALTERNATIVE DE LA SOIE Par Habib ABBA-SIDICK

aff_col_esp_3.pngLes USA planifient méthodiquement leur stratégie de la belligérance entretenant des situations de conflits militaires en utilisant l'islam et l'orient comme des vecteurs de propagation. Sommant les musulmans, dont la présence est constante sur l'ensemble de la planète, à se rallier à leur bannière sous le couvert d'organisations politico-militaires prétendant les représenter et les libérer, alors qu'elles ne sont que les instruments dociles du complexe militaro-industriel américain, destinés à s'opposer au déploiement des "sentiers de la soie" proposé par la Chine et la Russie.

Cette réalité que les médias et les classes politiques inféodées aux USA tentent de circonscrire, par l'utilisation massive de la désinformation et du mensonge, dissimule la position économique chancelante des USA redoutant les projets de développement économique que les russes et les chinois mettent en œuvre autour des «sentiers de la soie» et dont les résultantes affecteront le continent européen, le moyen-orient, la Russie, la chine, l'inde, l'Eurasie et l'ensemble des nations susceptibles de rallier les BRICS : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, supportés par un établissement financier créée en juillet 2014 à Fortaleza au Brésil. La NBD (Nouvelle Banque de Développement) est dotée d'un fond de 100 milliards de dollars. Son siège sera situé à Shanghai et elle sera présidée par un indien. Cet établissement est destiné à financer des infrastructures : voies de chemin de fer, ports, voies terrestres, voies maritimes et fluviales.

l'OCS (Organisation de Coopération de Shanghaï ) fondée en 2001 entre la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan rassemble 2 milliards 700 millions d'individus. Elle a vocation à ajuster les politiques, économiques et commerciales, scientifiques et techniques, culturelles et éducatives, ainsi que dans les domaines de l’énergie, des transports, du tourisme, de l’environnement et de la Défense. D'autres nations, depuis ont obtenu le statut d'observateur Afghanistan, Inde, Iran, Mongolie, Pakistan et à un degré moindre la Turquie, le Sri-Lanka et la Biélorussie.

En octobre 2014 sera créée la BAII (la Banque Asiatique d'Investissement pour les Infrastructures) à Pékin rassemblant la Chine, l’Inde, la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, les Philippines, le Pakistan, le Bangladesh, le Brunei, le Cambodge, le Kazakhstan, le Koweït, le Laos, la Birmanie, la Mongolie, le Népal, l’Oman, le Qatar, la Sri Lanka, l’Ouzbékistan et le Vietnam l’Indonésie et la Nouvelle Zélande.

Puis en 2015 ont adhéré l’Arabie Saoudite, le Tadjikistan, le Royaume-Uni, la France , l’Allemagne, l’Italie, le Luxembourg, la Suisse, l’Autriche, la Géorgie, la Turquie, la Corée du Sud, la Russie, le Brésil, le Danemark, l’Espagne, les Pays-Bas, Hong-Kong, l’Australie, l’Égypte, la Suède et la Finlande. D'autres nations en particulier l’Argentine, la Belgique, le Mexique, l’Afrique du Sud, Taïwan souhaitent rejoindre la BAII . On notera le refus des USA d'intégrer cette structure financière préférant dissuader ses vassaux de retenir l'invitation de la Chine à participer à cette aventure.

9f937c0126dd15b64aca0188c35fa056-85afd.png

«Les sentiers de la soie» déclinent les différentes voies commerciales qu'empruntaient la soie de l'Asie jusqu'au continent européen entre le Ier siècle et le XV ième siècle. La Chine et la Russie ont décidé, à travers leurs différentes institutions financières, d'en réhabiliter les itinéraires depuis Xi'an (anciennement Chang'an jusqu'à Antioche en Turquie) en proposant l'aménagement de gigantesques infrastructures terrestres ferroviaires et maritimes reliant les différents territoires traversés dont les intersections sont situées en Syrie et en Ukraine et leur terme sur l'arc Paris, Anvers, Rotterdam, Duisburg, Hambourg, Berlin.

Dans le domaine financier, russes, chinois et indiens ont instauré l'utilisation de leur devise lors de leurs transactions commerciales éliminant ainsi le dollar. Chaque transaction financière internationale est obligatoirement dirigé vers le système SWIFT (L’activité principale de SWIFT est de délivrer un service sécurisé de messagerie financière inter établissements financiers) dont le siège se trouve à Bruxelles. Organisme indépendant lequel se heurta aux injonctions des USA lors de la tentative fomentée par les USA de déstabiliser le rouble en 2014, en sollicitant la neutralisation des transactions des établissements financiers russes. Depuis lors, les russes et les chinois mettent en œuvre un système de transaction électronique indépendant, dont l'activité a débuté en mai 2015.

Les USA ne disposent plus des prérogatives d'une superpuissance dominant le monde. Ils devront à l'avenir coopérer ou être soumis. Malgré la propagande et la belligérance organisée, le devenir du monde se trouve sur les «sentiers de la soie» auxquels les USA s'opposent en initiant des antagonismes ou en déclenchant des hostilités en Ukraine, en Syrie, en Irak, au Yémen, au Mali, en Macédoine ayant comme prétexte la démocratie, mais comme objectif d'endiguer le déploiement des «sentiers de la soie» et préserver leur défunte suprématie.

Sur l'axe Téhéran-Istanbul est situé la Syrie où a été créée un foyer insurrectionnel par les USA et ses supplétifs français,britanniques, israéliens, turcs, saoudiens, qataris et jordaniens. Devenu depuis lors, une zone à neutraliser par les USA et leurs comparses européens, car l'un des accès des projets ferroviaires des « sentiers de la soie » traversant un territoire sur lequel les syriens avaient proposé de mettre en œuvre un vaste projet de desserte méthanière avec la Turquie, l'Irak, l'Iran, le Liban, l'Égypte et la Palestine dont les gisements méthaniers offshore sont l'objet de toutes les convoitises israéliennes, à l'origine des événements de Gaza en 2014.

L'Ukraine est aussi une des intersections stratégiques des sentiers de la soie, intermédiaire entre l'Eurasie et le continent européen et en particulier entre l'Allemagne et la Russie dont les USA sont décidés à interdire le rapprochement.

Dans ces conditions, la Stratégie des USA est d'organiser un affrontement systématique et permanent avec la Russie et la Chine sans toutefois s'y heurter directement. Ils sont dans l'obligation économique d'entraver la progression inexorable d'une croissance dont les européens occidentaux sont exclus et sommés d'entériner le TAFTA lequel est un acte de soumission du continent européen aux multinationales américaines.

Dès lors, les européens en raison d'une absence d'autonomie politique et en privilégiant une alliance économique et militaire avec les USA, sont dans l'incapacité de rétablir des économies susceptibles de promouvoir le bonheur, préférant acculer leurs peuples à accepter l'indigence.

Partage