Colère et Espoir60

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LA MUE DU FRONT DE GAUCHE EN PCF ? Par Habib ABBA-SIDICK

entre-abstention-et-vote-blanc-un-francais-sur-trois-n-pas-choisi.jpgLa déclaration du PCF, au soir des élections présidentielles, comme à l’accoutumée valait son attente. Son secrétaire national y exprime tout sa gratitude anticipée au candidat d’En Marche lequel est diligemment coopté par le PCF de manière à nous débarrasser de ce FN, dont les fréquentations interlopes trahiraient ses penchants belliqueux.

" Marine Le Pen veut un monde dangereux où toutes les aventures guerrières deviendraient possibles, où toutes les rivalités nationalistes seraient encouragées. Avec Donald Trump,Vladimir Poutine, Bachar El Assad, et les extrêmes droites européennes comme alliés, elle menacerait la sécurité du monde si elle présidait la France, un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Nous ne le voulons pas. "

Le PCF et la CGT sont à l’unisson dans cette ode délivrée à leur Macronator, après l’avoir agoni, lors de la présentation de la loi El-Khomeri dont il était l’auteur ou en psalmodiant les poncifs de la socialosphère à propos de La Fédération de Russie et de la République Arabe de Syrie.

Bref, toutes les stigmates des excellents élèves déclinant leur récitation néolibérale en omettant point d’y mettre le ton et les soupirs, leur permettant lors de la remise des accessits d’obtenir quelques députés autorisant l’appareil à prétendre qu’il existe encore et les subventions, si nécessaire, au fonctionnement de cette organisation de salariés, en dépit d’une suprématie disparue au palmarès des organisations syndicales.

Il est surprenant que le PCF ne nous annonce pas encore un congrès de la réunification avec le PS menant à la refondation de la SFIO. D’ailleurs, dans son exorde le premier responsable du PCF indique:

"L'extrême-droite est au second tour et la gauche est éliminée. Pourtant, pour la première fois depuis des décennies, des millions de citoyen-e-s, qui aspirent à la transformation sociale, ont presque réussi à hisser LEUR candidat Jean-Luc Mélenchon au second tour.", signifiant à " la France Insoumise " que leur insuccès les dispense de la solidarité du PCF laquelle se serait sûrement manifestée avec effusion dans le succès, et que désormais le PCF s’affaire à la préparation des élections législatives, le sort du scrutin présidentiel étant le domaine de Macronator et des encartés communistes priés de délivrer leur suffrage à cet archange subitement révéré par le PCF.

"Dès ce soir, et dans les quarante-huit heures qui viennent, le Parti communiste appelle les forces de gauche et de progrès, les équipes de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise, toutes les forces engagées dans la campagne, celles de Benoît Hamon, des socialistes et des écologistes, des femmes et des hommes désireux de reconstruire une gauche de combat et de transformation sociale et à se réunir, à débattre publiquement et préparer ensemble les échéances décisives à venir, celles du second tour de l'élection présidentielle, du 1 er mai, et celles des élections législatives des 11 et 18 juin. "

En résumé, au PCF Vladimir Poutine et Donald Trump sont similaires, la Fédération de Russie est un envahisseur au même titre que les USA et le Front Al-Nosra est formé de révolutionnaires s’opposant à " la barbarie du boucher de Damas ".

Dans ces conditions, En Marche ne peut que se distinguer du Front National, même si il est favorable à une disparition du code du travail à laquelle l’immense PCF et son aptitude à la mobilisation s’interposera, secondé par l’imposante CGT et lorsque les textes seront présentés à l’assemblée nationale, ils n’auront plus besoin d’être en congés estivaux comme cela s’est produit à propos des lois El-Khomeri (l'alias d’Emmanuel Macron), puisque le président adoubé par le PCF gouvernera par ordonnances.

Décidément, nous ne pouvons que nous féliciter que le PCF en son époque ait décidé à notre endroit que nous nous étions " mis en dehors du parti". La décision était judicieuse et nous ne l’en remercierons jamais assez. Déguisé en Front de Gauche il était plausible, en PCF il est désormais inqualifiable.

"Un bulletin de vote est comme un projectile. On ne vote pas tant qu'on ne distingue pas la cible, et si elle est hors d'atteinte, on garde le bulletin dans la poche.” Malcom X

interparagra.gif

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet