Colère et Espoir60

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

RÉTROSPECTIONS Par Habib ABBA-SIDICK

Presidentielle-voici-le-programme-des-onze-candidats.jpgÀ quelques encablures du terme de cette interminable présidentielle, laquelle aux dires des spécialistes es-sondages, es-politique, es-économie est d’ores et déjà acquise au candidat supplétif du PS et de LR, on s’interroge sur le tombereau de louanges en faveur de ce candidat présenté comme un être surnaturel issu d’une planète non encore répertoriée.

Néanmoins, Il est présent dans la sphère gouvernementale depuis l’avènement du PS et de son représentant devenu le président de la république en exercice depuis 2012. À l’Élysée, après l’intronisation du Président François Hollande, il est son assistant en la matière économique et à ce titre affinera la mécanique de la désintégration de la nation française (CICE, loi territoriale sur le réagencement des régions) débutée par ses prédécesseurs sous la férule du Président Nicolas Sarkozy.

Puis, comme ministre de l’économie où il écornera fortement le patrimoine industriel national : la société Alstom cédée aux américains de General Electric (GE), les aérodromes de Toulouse-Blagnac acquis par un consortium chinois lié aux triades, de Nice-Côte-d’Azur dévolu aux italiens d’ Azzura Aeroporti (Benetton + mediobanca (Unicredit +Vincent Bolloré)) et de Lyon Saint-Exupéry échéant à l’entreprise (Vinci+ Predicat (Crédit Agricole) + EDF Invest)

Rappelons que l’ensemble de ses opérations intègrent les collectivités locales étroitement associées à la gestion des ensembles aéroportuaires. Parmi les soutiens d’Emmanuel Macron se distinguent les édiles de Lyon et de Nice ainsi que l’un des actionnaires de Mediobanca Vincent Bolloré. Parfois certaines causes produisent des effets similaires, encore que tout cela pourrait aussi relever de la simple coïncidence.

Cependant, l’élection présidentielle tintinnabulant, le ministre Emmanuel Macron dû tirer sa révérence, avec auparavant l’élaboration de la loi El-Khomeri, un pseudonyme lui garantissant sa prétendue virginité politique actuelle. Cette législation permettant entre autres d’initier la désagrégation de l’ensemble Prud’homal étayant la préservation des droits des salariés dans l’entreprise.

Emmanuel Macron avec d’autres a le privilège d’être un " Young Leader ". Ce titre lui est attribué par la French American Foundation. Cette organisation a été créée par le président VGE et le président Gérald Ford en 1978. De nombreuses personnalités hexagonales occupant des postes ministériels ou accédant à des responsabilités dans des secteurs stratégiques de l’économie nationale ont le privilège d’être issu de cette troublante association.

Jadis, les USA dont l’entrisme n’est pas aussi légendaire que celui attribué aux soviétiques et maintenant aux russes puisque ils sont des " alliés traditionnels " avaient l’habitude de s’intéresser aux prétendants à l’Élysée et bien souvent les impétrants disposaient d’un suivi de la représentation diplomatique parisienne des USA. Nombre d’hommes politiques ou de syndicalistes de toutes obédiences politiques se succédèrent dans l’antre US de la place de la concorde.

Robert Murphy diplomate américain noua des liens étroits avec les membres de la France pétainiste et aussi avec certains ralliés à la France Libre susceptibles de s’opposer au Général De Gaulle et en particulier le général Giraud que Britanniques et américains songeaient à promouvoir en lieu et place du symbole de la France Libre. Il fut après la libération le représentant des USA sur le territoire de plusieurs nations avant de devenir l’assistant des présidents Eisenhower, Kennedy, Johnson et Nixon et supervisa toutes les élections françaises puisqu’il participa à l’émergence de la Vième république et à l’effacement de la SFIO l’ancêtre du PS.

L’URSS adressait son représentant diplomatique au Palais de L’Élysée à la veille des scrutins présidentiels indiquant ainsi sa préférence à l’opinion publique.

Aujourd’hui, nul besoin de la science de Robert Murphy, la French-American Association dont le premier dirigeant aux USA fut John Negroponte (Ex-NSA et Ex-CIA) pourvoit à l’éducation des élites hexagonales.

Il est sidérant de relever que la propagande nuit d’abord à la vérité et souvent s’en dispense à propos du Front National que l’on présente comme une organisation d’extrême-droite. Ses opposants, certains par méconnaissance victime des clichés charriés par l’excès de propacom l’assimilent au fascisme, d’autres par malhonnêteté assumée en particulier au PS revendiquent une proximité de cette qualification (très éloignée) avec l’extrême droite française des années trente.

En revanche, de nombreux dirigeants de l’extrême droite française des années trente ou de la collaboration originellement provenaient de la SFIO (PS) Marcel Déat (Rassemblement National Populaire), Pierre Laval Chef du gouvernement du maréchal Pétain, l’amiral François Darlan fut Radical Socialiste (PRG) et Jacques Doriot (PCF) Responsable de la Seine-Saint-Denis et dauphin de Maurice Thorez.

L’extrême droite française a toujours privilégié " le Putsch " et non son avènement au pouvoir par les urnes. Elle ne reconnaît pas la légitimité de la république et celle de ses institutions. Les organisations comme la " Cagoule " ou les " Croix de Feu " financées par les ascendants du MEDEF étaient les activistes nécessaires à la réalisation de ce processus. Ce rappel signifie que, car il ne s’agit pas de relater le legs de l’histoire, encore que certains devraient le côtoyer plus souvent et ainsi éviteraient les amalgames trompeurs, plutôt que d’instruire les générations présentes par une utilisation erronée du terme " extrême-droite française " présentée comme l’aïeul du Front National, il serait préférable que nos thaumaturges délivrent les informations nécessaires à l’appréhension de ce phénomène politique.

Il est aussi évident, que cela n’aura pas lieu, l’ignorance étant le meilleur rempart à dissimuler les ambiguïtés du Front républicain, lequel à l’origine en 1956 rassemblait la " gauche non-Communiste ", car la république ou du moins la sienne risquerait de ne plus lui appartenir.

interparagra.gif

Partage