Colère et Espoir60

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

UN TERRIBLE KRACH S’ANNONCE Par Habib ABBA-SIDICK

5804935.jpgLes USA sont sur le point de rencontrer le plus gigantesque revers de fortune de leur histoire et sont actuellement absorbés par les désastres en cascade en résultant, lesquelles en se propageant à l’ensemble de la planète mettraient un terme à leur hégémonie.

Le krach est une évidence, il est actuellement très imparfaitement maîtrisé et les USA ne disposent plus des outils économiques et financiers nécessaires à son évitement, pas davantage l’UE n’est en aptitude d’en circonscrire l’inexorable propagation, sauf en s’en remettant à une propagande débridée.

C’est dans cette perspective que les événements actuels, en République Arabe de Syrie, que les médias occultent systématiquement, revêtent toute leur importance. À Washington, en dépit des positions exprimées par le président Donald Trump, certains ne ménagent pas leurs efforts et privilégient une belligérance mondiale, en multipliant les provocations délibérées dont l’objectif est de déclencher les hostilités avec la Fédération de Russie présente sur le territoire de la république Arabe de Syrie en accord avec son autorité légitime, alors que les USA transgressant les lois internationales ont établi un sanctuaire militaire sur le territoire syrien à Al-Tanf, considéré dorénavant comme leur propriété, ce que les autorités syriennes et la Fédération de Russie récusent et s’activent à dissiper militairement.
7cca3309-e621-4333-8aa1-c163b30de63c.jpg

D’ailleurs, les USA démontrent toute l’inanité de leurs discours précédents à propos de la République Arabe de Syrie et surtout mettent en exergue leur implication antérieure, comme celle de la France et de la Grande-Bretagne, dont les forces spéciales sont stationnées depuis 2013 aux abords de la Frontière Jordano-Syrienne, où elles prodiguent assistance, formation et approvisionnement en matériels militaires aux "révolutionnaires", "insurgés", en l’occurrence aux criminels à leur service.


Frontiere_Jordano_Syrienne__Damas.png

Il est manifeste que cette stratégie par procuration est obsolète, la liquidation des principaux protagonistes "modérés" est de facto en cours. Les USA, la France et la Grande-Bretagne s’acheminent vers un affrontement avec la Fédération de Russie, en dépit des déclarations apaisantes du président Emmanuel Macron et cogitent sur un prétexte susceptible d’emporter l’adhésion de leur opinion publique.

Les USA sont dans une situation économique catastrophique, malgré les zélateurs hexagonaux élaborant des diagnostics à la manière des bulletins de santé du Président François Mitterrand en nous démontrant que les USA sont robustes et qu'ils sont l'Alpha et l'Oméga de ce monde, ce que la réalité infirme et que les Néocons n’ignorent pas.

Les Néocons n’ont qu’une alternative, de provoquer une déflagration majeure avec la Fédération de Russie, la République Populaire de Chine et la République Islamique d’Iran qu’ils souhaitent victorieuse, en espérant que l’UE les accompagne. En effet le dollar vacille, sa valeur est soutenue artificiellement par les injections massives pratiquées par la FED imprimant l’équivalent de 4500 milliards $ par an, depuis 2013 comme ses homologues de la BCE et de la BOJ (Bank of Japan) lesquelles en 2017 produisent la même quantité de fausse monnaie que la FED. L’ensemble des établissements financiers émetteurs de devise internationale sont devenus des repaires de faux monnayeurs pourvoyeurs de la spéculation. À terme, surgira le " syndrome de la brouette " et la désolation sociale. Ne nous en priez pas, vous la fabriquer quotidiennement.
bilans-bce-fed-bof.jpg

Les fonds de pensions américains sont déjà dans l’incapacité d’acquitter les montants dont ils sont redevables à leurs cotisants, certains en sont à rogner les prestations mensuelles, d’autres en faillite ont obtenu d’être préservés par la loi fédérale les sauvegardant momentanément. Ceux dédiés au secteur public, comme les municipalités, sont dans une situation encore plus alarmantes et submergent déjà de leurs doléances un pouvoir fédéral impassible englué dans une lutte féroce.

Les valeurs des hydrocarbures sont en diminution constantes par la grâce des USA lesquels ont usé de ce vecteur de manière à obtenir la soumission de la Fédération de Russie. L’effet a été inversé et très habilement la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine ont détourné à leur avantage cette offensive meurtrière des USA, dont les conséquences néfastes ne sont qu’au début de leurs manifestations.

Rappelons que le diptyque Dollar-Énergie est l’ante principale soutenant l’édifice de la primauté de la devise américaine et justifie toutes les belligérances entreprises par les USA depuis 1917. Excepté que certaines nations ne discernent plus les USA comme le Pygmalion planétaire et n’acceptent plus d’être leur Galatée, préférant " les sentiers de la soie " proposés par la République Populaire de Chine et la Fédération de Russie que les USA réfutent jusqu’au point de s’égarer dans un affrontement criminel.

L’hexagone et son exécutif inédit agrégeant les antagonistes d’antan suggèrent qu’en rassemblant les auteurs de toutes les impérities d’alors ayant favorisé l’environnement politique et économique actuel, amélioreront le sort des individus de cette nation. L’épopée que l’on nous sert n’est que la perpétuation aggravée des précédentes et dorénavant libérée des entraves électorales et idéologiques, elle aura tout le loisir de déployer l’ampleur de sa voracité tout en en vous enjôlant.

La méthode dans les relations extérieures sera de facto du même acabit. Sous des dehors avenants notamment avec la Fédération de Russie se prépare le point d’inflexion dont la cause sera le prétexte à lier le sort de la nation aux objectifs belliqueux entretenus par les Néocons d’Outre-Atlantique, à moins que nous prenions conscience que la politique telle qu’elle a été déclinée auparavant est révolue et que l’affrontement de classes toujours présent est plus que jamais à l’ordre du jour, bien au-delà des représentations parlementaires bâillonnées par les ordonnances et d’un personnel politique plus préoccupé par ses privilèges que l’envie de lutter à bâtir une société socialiste qu’ils ont tous évacuée en pensant que cette opportunité a définitivement été inhumée le 7 mai 2017.

«La vérité est incontournable. La malice a beau l’attaquer; l’ignorance la moquer; en fin de compte, elle subsiste ! » Winston Churchill

Partage